Conseils de lecture

20,90
Conseillé par (Libraire)
6 janvier 2023

Chapeau bas pour ce voyage au féminin !

🐴 Il était une fois deux sœurs qui, depuis leur plus jeune âge, murmuraient à l'oreille des chevaux. Elles rêvaient de partir, un jour, chevaucher à travers l'immensité des steppes. Et c'est ce qu'elles firent. Tout juste trentenaires, elles quittèrent leur France natale, en direction du Kirghizistan, pour 122 jours d'aventure le nez au vent.
🐴 Le plus beau, dans tout ça, c'est que cette histoire, qui ressemble à s'y méprendre à un conte de fées, est en fait bien réelle !
🐴 Élise et Léopoldine Desprez racontent ainsi, dans un récit émouvant de sincérité, leur ambitieux périple. Les trois chevaux, elles les ont achetés sur place. Le chien, il les a suivies et protégées de son plein gré, adoptant cet équipage de manière tout à fait inopinée. Elles ont beau être des cavalières chevronnées, traverser ces vastes étendues désertes n'est pas une promenade de santé. S'égarer en chemin, perdre les chevaux, faire d'inquiétantes rencontres : autant de dangers possibles pour les jeunes femmes, dont la ténacité, le courage et le sang-froid forcent l'admiration.
🐴 La réussite de leur projet tient beaucoup à l'extraordinaire relation de confiance et d'écoute mutuelle qui se noue entre elles et leurs compagnons à quatre pattes. Sans oublier, bien sûr, les nomades bienveillants, bergers taciturnes et autres mamies rieuses, dont la générosité aura jalonné le périple des deux sœurs, comme autant de confirmations que la chance, souvent, sourit aux audacieux·ses – et leur donne accès aux yourtes les plus reculées !


Conseillé par (Libraire)
30 décembre 2022

Leçon de realpolitik à la sauce russe !

"Crois-moi, la seule chose que tu peux contrôler c'est ta façon d’interpréter les événements. Si tu pars de l'idée que ce ne sont pas les choses, mais le jugement que nous portons sur elles qui nous fait souffrir, alors tu peux aspirer à prendre le contrôle de ta vie. Sinon tu es condamné à tirer sur des mouches avec un canon."
🇷🇺 Alors certes, vous avez certainement déjà lu moultes critiques élogieuses, analyses dithyrambiques et retours de lecture hyper-laudatifs à propos de cet énigmatique Mage du Kremlin. Mais comment résister à la tentation de clore l'année 2022 sur un roman aussi magistral ?
🇷🇺 Confortablement installé autour d'un feu de cheminée, Vadim Baranov - appelons-le Vladislav Sourkov - livre sa vie et son œuvre à un illustre inconnu rencontré en ligne.
Véritable Machiavel en chapka, cet intellectuel d'avant-garde promulgué conseiller (discret) de Poutine raconte la realpolitik à la sauce russe. Du déclin de l'URSS à l'avènement du "Tsar" en passant par le dégel libéral Eltsine ; des enseignements du grand-père aristocrate reclus dans son isba au cynisme d'une idéologie de la violence au service d'un maître tout puissant, de coups de projecteurs médiatiques en meurtres au polonium, nous voici ballotés au gré d'une Histoire glaçante, implacable et cruellement véridique.
🇷🇺 Le parcours de Giuliano da Empoli laisse à penser qu'il maîtrise parfaitement son sujet : les antichambres du pouvoir. Mais ce que Le Mage du Kremlin révèle de ce conseiller politique italo-suisse, c'est son immense talent d'écrivain !


Chants d'outre-tombe

La Boîte à Bulles

29,00
Conseillé par (Libraire)
25 novembre 2022

Alexandrins et miniatures

🕌 Dans un décor digne des mille et une nuits, le poète Qaïs et sa cousine Leïli s'aiment. Mais l'intensité, la ferveur de ce souffle met à mal l'autorité paternelle : la sentence familiale est irrévocable, les amants jamais ne s'uniront. Qaïs devient "Majnoun", le fou d'amour, ermite errant dans le désert, roi du monde animal. Leïli, quant à elle, suit la voie seule pouvant la libérer de sa condition de femme.
🕌 L'adaptation de ce conte bédouin est un bijou. Le texte en alexandrin (une prouesse !) s'entrelace aux arabesques des miniatures, l'éclat de la poésie rivalise celui des couleurs. Face à tant de beauté, la tentation est grande d'arracher de pleines pages pour les faire encadrer...
🕌 Une adaptation somptueuse, féministe et audacieuse d'un conte universel, à glisser sous tous les 🎄!


Marine Veith

Sarbacane

15,00
Conseillé par (Libraire)
18 novembre 2022

Un régal de lecture, entre forêt enneigée et feu de cheminée

🐻 Y aura-t-il de la neige à Noël ? Si cette question, en digne marronnier de nos débuts d'hivers, reste entière à l'heure qu'il est, sachez que de la neige, vous en trouverez plein, plein, plein, dans le nouveau roman de Marine Veith. Sans neige, d'ailleurs, point de roman. Car c'est elle qui, tombant dru, coince Aurore et Tim (alias Poule et Ouest) alors qu'ils roulent en direction des Pyrénées pour rejoindre leur mère. Une mère internée en hôpital psychiatrique depuis que leur père "a dit ciao", selon les termes de Poule.
🐻 En réalité, ils se sont mis en route bien malgré eux, ces grands ados de 20 et 13 ans qui carburent aux prises de bec et aux silences boudeurs : la perspective de revoir cette mère déboussolée ne les enchante guère. Cela dit, la tempête qui les bloque en pleine montagne pourrait s'avérer bien plus problématique que ces retrouvailles forcées. Terrifiés, frigorifiés, ils se croient tirés d'affaire par un curieux bonhomme qui se promène en short et les amène jusqu'à des sources chaudes. Bonne idée ? Pas sûr. Car des ours rôdent dans les parages, et eux aussi adorent les sources chaudes...
🐻 Alternant péripéties haletantes et moments de grâce d'une grande douceur, ce roman à l'écriture efficace nous trimballe avec bonheur entre forêt blanche et feu de cheminée, pour nous interroger, l'air de rien, sur la possibilité d'aimer la famille que l'on choisit, et pas forcément celle que l'on subit. Par ailleurs, comme promis par le titre et la couverture, l'autrice aborde, sans chichis ni grandiloquence, la question d'une coexistence possible entre le monde humain et le monde sauvage. En bref : un régal de lecture qui plaira à tou·te·s, dès 14 ans !


L'ingénieuse évasion du plus célèbre couple d'esclaves de l'histoire de l'Amérique

Ellen Craft, William Craft

Payot

8,50
Conseillé par (Libraire)
12 novembre 2022

Se travestir pour être libre

Inverser leurs genres pour déserter leur classe sociale, conquérir leurs droits et clamer leurs libertés : se travestir pour accéder à ces justes revendications ne date pas d'aujourd'hui !
🗣Jusqu'alors inédit en français, ce formidable récit d'évasion a pourtant bien plus d'un siècle ! En décembre 1848, Ellen et William Craft, couple d'esclaves et jeunes mariés, décident de prendre leur destin en main. En quelques jours, ils vont parcourir les mille miles (1600 kms) qui les séparent de la Pennsylvanie.
Fille d'un riche esclavagiste blanc, Ellen a la peau claire : ce sera donc elle qui se fera passer pour le maître de son mari.
Alors que cette ingénieuse - et brillante - évasion les rendra célèbres, les Craft devront traverser l'Atlantique pour échapper durablement aux chasseurs d'esclaves qui pullulent dans les états du Nord après le "Fugitive Slave Act" voté en 1850.
🗣 Ce court et haletant récit fut composé à quatre mains une dizaine d'années plus tard. Si son statut de femme laisse alors Ellen dans l'ombre (le premier manuscrit ne la crédite même pas comme autrice), cette édition et sa riche préface rendent la part belle à cette infatigable militante féministe et abolitionniste. Alors que la réalité de l'esclavage se révèle dans toute son inhumanité, ce témoignage extraordinaire est également l'occasion de découvrir la grande solidarité et le courage à l'œuvre dans les réseaux abolitionnistes des états de la côte Est. Et on ne peut qu'admirer la richesse de cette langue, truffée de références et d'observations philosophiques, éthiques et sociologiques, alors que ses auteur.e.s auront appris à écrire quelques temps seulement après leur évasion.
🗣 Une lecture-cavale à faire découvrir au plus grand nombre !
🗣🖤🗣🖤🗣