Nos coups de ❤ pour Noël !

Roman – Voyage imaginaire
La Passe-Miroir. Tome 4 : La Tempête des échos, Christelle Dabos (19,90 €, Gallimard Jeunesse, 2019)

La talentueuse Christelle Dabos revient pour clôturer la saga de sa maladroite et courageuse Passe-Miroir…
⭐ Le monde est sens dessus dessous, les Arches, ces îlots en apesanteur où règnent les esprits de famille, sont en train de s’effondrer. La frêle Ophélie et son bourru de mari Thorn se lancent dans une course contre la montre pour déjouer les énigmes du temps, les brèches de la mémoire et surtout arrêter l’Autre, cet insaisissable responsable…
⭐ Il est des succès fulgurants qui s’imposent comme des évidences : La Passe-Miroir en fait partie. Dépassant largement le public adolescent auquel la saga était destinée, il est effectivement difficile de résister à l’enchantement de cette jeune écriture.
⭐ Arpenter l’univers foisonnant, fourmillant, de Dabos, en compagnie de son héroïne est un délice qui n’a rien de régressif. Inspirés de l’Inde, de la Réunion, de l’antique Babylone et de ses jardins suspendus ; le Pôle, Babel, Anima et Arc-en-Terre regorgent de références précises et dévoilent plusieurs niveaux de lecture. On apprécie également la psychologie des personnages, jamais manichéenne ni genrée. On plonge avec délice dans ce gros pavé rose, et nous voilà happés, emportés, quelques centaines de pages plus tard… comme par magie !

Polar – États-Unis
Le Dernier Baiser, James Crumley, traduit de l’anglais par Jacques Mailhos (9,90 €, Gallmeister, 2019)
Voici un classique du polar américain, injustement méconnu. Car James Crumley, à défaut d’avoir été prolixe, fut un écrivain majeur du XXe siècle et on ne peut que remercier les éditions Gallmeister pour ce gros travail de traduction, et cette sublime redécouverte.
On entre dans Le Dernier Baiser comme dans l’un de ces rades chers à l’auteur – du moins, à ses personnages. Y flotte un parfum de cynisme et d’enfer, on y respire les volutes d’ether et de fumée se mêlant à celles, non moins obsédantes, de la médiocrité et de l’absurdité humaines.
Lancé sur la piste d’un écrivain en cavale, le détective C.W. Sughrue écume les bars avant de le retrouver, passablement aviné, un bulldog alcoolique à ses pieds. La folle équipe est ainsi montée. S’ensuivra un périple rocambolesque, ce trio de choc se mettant à la recherche d’une sulfureuse jeune fille disparue, une décennie auparavant.
Le Dernier Baiser déborde de tendresse envers ses personnages cabossés : on s’attache au verbe licencieux de ce privé désabusé, à la verve éthylique de cet écrivain trop aimé, à la générosité gironde de cette barmaid à la gâchette facile. Et le style, dans tout ça ? C’est de la littérature à l’état brut, une prose rythmée, précise, tout à la fois caustique et poétique, grinçante et mélodieuse.

Album jeunesse – Voyage au long cours
Le Grand Voyage d’Annabelle, un conte musical avec CD dès 4 ans, écrit par Vincent Tirilly, illustré par Odile Hervois, musiques de Simon Mimoun et Franck Marty (23 €, éditions des Braques, 2018)
La plupart sont parties depuis un moment, mais si tout va bien, elles reviendront au printemps prochain… Qui donc ? Les hirondelles, bien sûr ! Alors si, comme nous, vous les regrettez un peu, jetez-vous sur Le Grand Voyage d’Annabelle ! Avec des illustrations pleines d’humour et d’expressivité, cet album met en scène une petite hirondelle qui, au moment de s’envoler pour sa première migration, se casse une aile. Mais plutôt que de renoncer à son « grand voyage » pour le Sénégal, elle décide de partir par voie de terre. Ce ne sera pas sans l’aide de divers animaux rencontrés sur son chemin ! Cette épopée rocambolesque, pleine de tendresse, valorise le courage, l’entraide et la confiance en soi. Vos enfants adoreront* les personnages au caractère bien trempé, mais surtout, surtout, les chansons du CD. Pas moins de dix chansons rythment l’histoire, et c’est du pur bonheur : foisonnant de jeux de mots, elles sont portées par des musiques formidablement riches et interprétées par une sacrée brochette de chanteurs (Olivia Ruiz, Didier Wampas, Alexis HK, Carmen Maria Vega, Simon Mimoun ou encore Magyd Cherfi – pour n’en citer que quelques-uns). Pour vos longs après-midis d’hiver ou vos prochains interminables trajets en voiture, une chose est sûre : il vous FAUT Le Grand Voyage d’Annabelle ! 😉
* Parole de filles de libraire qui connaissent désormais toutes les chansons par cœur… et continuent de les réclamer quotidiennement !

Sans oublier les couvertures de livres en tissu cousues main par la créatrice lyonnaise Savalise (photo ci-dessous), les parapluies-planisphères, les globes, les jeux, les puzzles…

🎅 Joyeux Noël ! 🎅

La Géosphère fête ses deux ans !

Samedi 7 décembre, 20h30
au centre culturel Lacordaire
6, rue des Augustins

Un voyage avec Félix et Filomène

À l’occasion de son anniversaire, La Géosphère vous propose un spectacle avec les deux clowns de théâtre de la compagnie lyonnaise Le voyageur Debout : Félix et Filomène vous embarquent en voyage ! Avec toute l’énergie de leur irrésistible duo, ils plongent dans une grande aventure… qui les mènera bien plus loin qu’ils ne l’ont imaginé. Au programme : rires, tendresse et émotion.

👥 Tout public, à partir de 9 ans.
👉 Participation libre (tarif indicatif : 5 € par personne)
🥂 Le spectacle sera suivi par le verre de l’amitié, offert par La Géosphère.

⚠ Afin de prévoir assez de verres pour tout le monde, merci d’annoncer votre venue, par mail (librairiegeosphere@gmail.com) ou par téléphone (04 99 06 86 29).

Avec le soutien de Occitanie Livre & Lecture

Rencontre autour du Mexique

avec Felix Macherez, auteur de
Au pays des rêves noirs (Les Équateurs, 2019)

le samedi 23 novembre, 19h30 à la librairie

En s’envolant pour le Mexique, l’auteur fuit un quotidien qui l’angoisse. Surtout, il part sur les traces d’Antonin Artaud, le poète maudit qui avait suivi une initiation mystique auprès des Indiens Tarahumaras. Le jeune homme d’aujourd’hui rêve de l’aventure d’hier. Désillusion et absurdité sont au rendez-vous, mais il en résulte un texte flamboyant, traversé de fulgurances.

Gros coup de ❤ à La Géosphère – et il est en lice pour le Prix Renaudot !

👉 La rencontre est gratuite, mais pour des raisons d’organisation, merci d’annoncer votre venue,
par mail (librairiegeosphere@gmail.com) ou par téléphone (04 99 06 86 29).

Dédicaces avec le dessinateur chinois Chongrui Nie

Vendredi 15 novembre, 15h-18h
Samedi 16 novembre, 10h-17h
à la librairie

[Événement !]
À plus de 70 ans, le dessinateur chinois Chongrui Nie témoigne de la Révolution culturelle telle qu’il l’a vécue. Ses dessins, crayonnés avec une énergie époustouflante, restituent son exil dans les montagnes du Shanxi, où il a été forcé de travailler dans une usine d’armement. Au fil des pages, on frémit face à l’horreur d’une industrialisation débridée, mais surtout face au désespoir d’hommes exploités et réduits au silence. Et l’on s’émerveille de la beauté des paysages, de l’immense richesse spirituelle et de l’humanité, malgré tout, de bon nombre de femmes et d’hommes.

En un mot comme en mille, Au loin, une montagne (éditions Steinkis, 2019) un chef-d’œuvre. Et vous pouvez venir vous le faire dédicacer à La Géosphère : ne manquez pas cette occasion exceptionnelle !

Pour être sûr-e d’avoir votre exemplaire dédicacé,
vous pouvez venir le pré-commander à la librairie.

Exemples de dédicaces :

Corée insolite

Rencontres avec Cédric du Boisbaudry,
auteur du Dictionnaire insolite de Corée du Sud (Cosmopole, 2018)

Vendredi 8 novembre,
19h30 à la librairie

Vendredi 15 novembre,
16h30 à la médiathèque Fellini

dans le cadre du festival Corée d’ici

Saviez-vous qu’en Corée, lors des épreuves orales du baccalauréat, les avions ont interdiction de voler ? Que l’on peut traverser une ville de long en large sans perdre de vue une église ? Que les ventilateurs sont associés à un danger de mort ?

Journaliste indépendant, Cédric du Boisbaudry a découvert la Corée en 2005. Enseignant le français pendant plusieurs années, il a observé de près l’évolution du pays et en témoigne avec vivacité dans ce petit livre. Ce « Dictionnaire insolite de Corée du Sud » (Editions Cosmopole, 2018) vous fera (re)découvrir un pays fascinant et déroutant.

Rencontres gratuites. Nombre de places limité à la librairie, réservation souhaitée.

Romans engagés : nos coups de cœur

Roman – Angleterre
Le Cœur de l’Angleterre, Jonathan Coe, Gallimard , 2019
Jonathan Coe, mondialement connu depuis le succès de Testament à l’anglaise (1994), est un peintre mordant et sans concession sur la société britannique. À l’heure du Brexit, il renoue avec les membres de la saga Trotter : Benjamin savoure sa cinquantaine dans un moulin aménagé sur les rives de la Severn, loin des fureurs de Londres ; son vieux père esseulé milite férocement pour une sortie de l’Union Européenne ; son grand ami Doug décortique patiemment pour la presse les passes d’armes des partis politiques du pays et sa nièce Sophie se demande si le Brexit est une cause valable de divorce. La grande force de Coe est de mêler la petite histoire à la grande et de nous livrer une satire féroce – bien que dénuée de pathos ! – d’une nation en crise. « Comment en sommes-nous arrivés là ? » semblent s’interroger tous les personnages. Bonne question… qui restera sans réponse claire mais joyeusement inspirante !
N.B. : Le Cœur de l’Angleterre peut se lire indépendamment de Bienvenue au Club (2001) et Le Cercle fermé (2004), l’auteur ayant la délicatesse d’introduire les personnages comme si le lecteur ne les connaissait pas.

Roman – Kurdistan
Le Dernier Grenadier du monde, Ali Bakhtiar, éditions Métailié, 2019
C’est une petite pépite que nous offrent les éditions Métailié en cette rentrée littéraire. Une pépite, ou plutôt un joyau, couleur sang et grenade, qu’on imagine lové dans les velours d’un palais des mille et une nuits…
Un palais luxueux, comme celui où atterrit Mouzafar, déboussolé, en pleine nuit. Après vingt années passées dans une prison de sable, ce peshmerga oublié de (presque) tous est soudainement libéré, et conduit dans la richissime demeure de son ancien ami, un légendaire chef révolutionnaire kurde.
Mais Mouzafar, électron solitaire porté par le vent du désert, encore une fois s’échappera. Dans son pays dévasté, il part en quête de son fils unique. En chemin il rencontrera deux sœurs un peu sorcières, un grenadier guérisseur, le souvenir d’un jeune homme au cœur de verre, et glane les échos des furies de la guerre. Une fable contemporaine qui rend hommage au Kurdistan. Une lecture qui se savoure avec patience, dès lors qu’on accepte de se perdre sur les chemins de traverse d’une narration foisonnante et incroyablement poétique.

Roman – Tunisie
L’Amas ardent, Yamen Manai, 2017 éditions Elyzad, 2019 éditions J’ai Lu
Pas facile, d’aborder en douceur la thématique de l’endoctrinement religieux… C’est pourtant ce que parvient à faire Yamen Manai, écrivain d’origine tunisienne. Avec la verve d’un conteur d’antan, dans une langue superbe, il brosse le portrait d’un village du Qafar, pays imaginaire, certes, mais reflet évident de la Tunisie actuelle. Il y est question de Don, apiculteur passionné un peu coupé du monde, qui découvre avec terreur que ses abeilles, ses chères filles comme il les appelle, sont férocement attaquées par un prédateur nouveau. En parallèle, c’est tout son village qui, sous couvert d’aide humanitaire, est devenue la proie d’islamistes radicaux. Deux luttes, la petite et la grande, celle de l’amoureux des insectes et celle des défenseurs des libertés, s’engagent alors. Et l’histoire des abeilles attaquées prend alors des allures de parabole, jusqu’à l’apothéose finale. C’est une immense réussite que ce roman-là, justement récompensé par de nombreux prix.

Soirée : contes du Chili

avec la conteuse Pascale Rouquette

Vendredi 25 octobre, 19h30 à la librairie

Le Chili : Un pays qui a la forme d’une épée. Un pays environné d’un océan, labyrinthe indomptable. Un pays dominé par des montagnes lumineuses et dangereuses. Un pays où l’immense plaine du Sud est écrasée par la plainte du vent.

Qu’elles soient traditionnelles ou nées sous la plume d’écrivains contemporains, les histoires de là-bas sont ainsi : sauvages et tendres, fières et généreuses.

Ainsi portée, la parole de la conteuse Pascale Rouquette vous entraînera vers des histoires pour régler ses comptes, pour sourire malgré sa peur, ou pour trembler d’amour…

Public adultes et grands adolescents.

👉 Participation au chapeau
Réservation souhaitée par mail (librairiegeosphere@gmail.com)
ou par téléphone (04 99 06 86 29)

Atelier dessin pour enfants

« Mon île imaginaire », atelier d’illustration
à partir de 5 ans
avec l’illustratrice Maïlys Paradis

Mardi 22 octobre, 10h-11h30
au café Koeur (en face de la librairie)

Maïlys Paradis propose aux enfants de créer une image collective qui représentera leur île imaginaire, comme Tini dans Pacifique, son magnifique album publié aux éditions Winioux en 2018.
Chacun choisira un morceau de puzzle, à décorer selon l’inspiration et les outils proposés par Maïlys. Cette île pourra être graphique, abstraite, végétale, citadine… tout dépendra d’eux. À la fin de l’atelier, les enfants assembleront leurs morceaux afin de créer le puzzle.

Le but de cet atelier est de faire participer chaque enfant, qu’il échange et collabore avec les autres. Les outils utilisés vont leur permettre de développer une nouvelle perception sensorielle : la qualité du papier, les couleurs, découvrir comment l’illustratrice travaille. Les enjeux sont également de comprendre le livre et son histoire, de s’interroger sur la composition et de faire voyager… tout en jouant et s’amusant !

👉 5 € par enfant
Sur inscription par mail (librairiegeosphere@gmail.com) ou par téléphone (04 99 06 86 29)