Anne L.

  • 1
  • 2
par (Libraire)
21 mai 2021

Confession d'un touriste à temps plus que partiel

🗺 Que vous soyez baroudeur de nature, baladeur urbain, ou aventurier de canapé, voici un recueil d'instantanés de voyages qui risquent fort de vous amouracher de ce genre littéraire !
🗺 Julien Blanc-Gras, Gapençais bourlingueur et journaliste de profession, nous embarque pour un tour du monde résolument joyeux, placé sous le signe de l'incongru. Sa plume féroce, volontiers ironique mais jamais pontifiante nous tire le portrait d'une planète peuplée d'êtres étonnants - et fait résonner la gouaille d'un écrivain qu'on adopterait bien en compagnon de route.
🗺 Éconduit par une princesse, torturé par un prêtre shintoïste, hanté par des varans, adoubé par le fils du roi de l'afrobeat (Seun Anikulapo Kuti !), ce reporter un peu spécial se laisse guider par sa curiosité sans borne. Son allant nous décoiffe, nous embarque, nous esclaffe. Et cette lecture roule notre bosse tout en faisant du bien.
🗺🗺🗺
Envoyé un peu spécial, Julien Blanc-Gras (20,50 , Editions Stock)

Dubravka Ugrešic

Christian Bourgois

23,50
par (Libraire)
7 mai 2021

Il ne serait pas un peu magique ce bouquin ?!

Au premier abord elles passent inaperçues. Des ombres à la lisière de nos vies, parce qu'on les imagine déjà au royaume des morts. Au départ elles passent inaperçues, fripées, rabougries, perclues de douleurs, enlisées dans leurs éternelles complaintes. Dubravka Ugrešić, elle, décide de leur tisser un somptueux et désopilant hommage littéraire, à la mesure de leur sagesse et de leur grain de folie.
Mais de qui parle-t-on ? On parle de vieilles, mégères ou harpies, croqueuses d'hommes et mangeuses d'enfants, veuves agaçantes et grand-mères attendrichiantes. Dans ce roman polymorphe, cette autrice en exil raconte le grand âge au féminin, retricote et dépoussière le mythe slave de Baba-Yaga. Elle met en scène avec brio un trio de vieilles sorcières en goguette dans un hôtel de luxe, et sa plume incisive dit la tendresse et l'amour qu'on doit porter à ses chères âmes mal-aimées, et à qui l'on doit tant.
Drôle, touchant, fin, poétique, surprenant, féministe, érudit, hilarant, foisonnant et subtil...

par (Libraire)
23 avril 2021

Un tour de force !

Un charnier, vous en conviendrez, c'est moyennement vendeur. Mais c'est pourtant là que réside le tour de force de Taina Tervonen. Dix ans durant, cette journaliste va suivre le travail herculéen de Senem, anthropologue judiciaire et Darija, enquêtrice. En Bosnie-Herzégovine, pays hanté par les guerres des Balkans, l'une est chargée de chapeauter les fouilles et d'identifier les ossements humains retrouvés dans des charniers, tandis que l'autre, responsable des vivants, se rend dans les familles des disparus prélever leur ADN et consigner leurs histoires.
"De ce qui se passe au moment où la terre s’ouvre pour laisser remonter le passé, je ne savais rien". Et nous non plus. Alors on découvre avec elle. "Un charnier ce n'est pas une idée. Un charnier c'est du boulot." C'est une équipe d'archéologues, une valse de légistes, un tourbillon de parents endeuillés, des litrons de café et des kilos de bonne volonté et d'ingéniosité pour palier le cruel manque d'investissement public. Le tour de force, donc, le voilà : nous ouvrir les yeux avec sensibilité et sans sinistrose aucune sur le caractère concret et puissamment humain d'une réalité qui nous rebute - celle des massacres de masse, et de ce qu'il se passe quand la guerre laisse ressurgir ses traces à la surface de la terre. Faites-nous confiance, attrapez la main tendue de cette journaliste qui nous guide avec rythme et finesse sur le chemin de la paix.

14,00
par (Libraire)
9 avril 2021

Petite pépite

Tout commence en pleine nature. Une petite fille rit aux éclats, nue dans la montagne, accompagnée d'un âne qui semble partager sa joie. Un randonneur les surprend, et prévient la police.
"Comme des bêtes" est un court roman choral. Les témoignages, les suspicions, les interprétations et autres vieilles croyances des habitants de la vallée se succèdent. Qui est cette enfant ? Comment est-elle arrivée là ? Est-ce l'Ours, ce grand gaillard bizarre qui vit reclus avec sa mère qui l'aurait enlevée... ou pire ?
Ce livre est une petite pépite qu'on engloutit, avec inquiétude et surprise. Ce genre de fable qui accompagne longuement nos pensées, nourrit notre réflexion, et dont la poésie imprègne durablement notre esprit.

Du Haut Languedoc à la Méditerranée

Collectif

Fédération Française de Randonnée Pédestre

15,40
par (Libraire)
31 mars 2021

Indispensable

Pratique et informatif, une bible pour découvrir le territoire à pied !

  • 1
  • 2