Magali B.

21,00
par (Libraire)
29 janvier 2022

Une héroïne inoubliable !

🌳 Au fin fond du Grand Nord canadien, Fille-Rousse s'interroge : qui est-elle ? Une Yeux-Rouges ou une Longues-Tresses ? Féminine ou masculine ? Marquée par les rites de passage et le rythme des paysages, elle cherchera de toutes ses forces des réponses qui, complexes, ne peuvent être tranchées d'un seul coup.
🌳 Voilà un premier roman très fort, d'une grande maîtrise littéraire. Guillaume Aubin entrelace avec une habileté bluffante les problématiques de l'identité culturelle et celles du questionnement de genre. Il a séjourné dans ces régions, certes, et il s'est documenté avec passion sur les peuples autochtones. Et pourtant, malgré ses indéniables accents de véracité, "L'Arbre de colère" est une fiction pure, qui met en scène des tribus imaginaires.
🌳 J'ai été fascinée, immédiatement happée dans cette vie de plein air où la rudesse des éléments est accentuée par les tensions entre les peuples. Suivez Fille-Rousse dans son parcours initiatique : vous ne l'oublierez jamais !

23,00
par (Libraire)
18 janvier 2022

Un sucre sans édulcorant, une amertume sans astringence

🍬 En première bouche, l'amertume de ce roman réside évidemment dans la maladie qui frappe la mère d'Antara, la narratrice. Alzheimer, ou une de ses déclinaisons, commence à grignoter le cerveau de cette femme qui, face à sa fille et au reste du monde, a toujours revendiqué une indépendance aussi farouche que précaire.
🍬 Le milieu de bouche, dans cette dégustation littéraire, dégage une autre amertume : celle d'une Antara phagocytée par sa mère toxique, non seulement au sein de l'ashram où cette dernière n'avait d'yeux et de temps que pour le Baba qui y sévissait, mais aussi par la suite, quand la jeune femme décidera d'embrasser une carrière artistique semée d'embûches.
🍬 Par bonheur, on referme ce roman avec sur la langue une note finale qui, enfin, révèle la délicate pointe de douceur que promettait le titre : le miel âpre d'une Inde qui offre tous les possibles, et surtout, le sucre de la vie qui, après tout, continue.

par (Libraire)
31 décembre 2021

Magique !

🌾 C'est un roman comme un poème, un long poème en vers libres, tellement libres qu'ils en sont ivres, ivres d'air, de lumière et de beauté. Bérengère Cournut a ce pouvoir magique d'esquisser en quelques mots l'image d'une femme qui observe les nervures d'une feuille, d'une femme qui guette la vipère-vouivre dans son repaire, d'une femme qui chemine à la recherche de son frère.
🌾 En quelques mots, quelques pages, l'émotion est là, vibrante de couleurs et de sensations – avec, en filigrane, la figure d'Élisée Reclus, qui n'avait de reclus que le nom, lui qui arpentait le monde pour en défendre les causes, humaines ou non.

par (Libraire)
19 novembre 2021

Gros coup de coeur pour les aquarelles

Repérée pour son travail d'illustratrice, Alice Chemama a été sélectionnée par les Ateliers Médicis. Il s'agit pour elle de choisir un département où partir en résidence d'artiste. Elle hésite : Martinique ? Guadeloupe ? Et pourquoi pas la Haute-Savoie, après tout ? Ils y font de meilleures raclettes que dans les Antilles !
🏔 C'est ainsi qu'elle part retrouver une classe de CM2 au pied du mont Blanc. Armée d'un recueil de contes et légendes, elle amène ses élèves à s'intéresser aux trésors du patrimoine local. À coups de flash-back parfois mystérieux, parfois dramatiques, on découvre les événements qui ont animé la région ces dernières années.
🏔 Beaucoup d'humour et d'autodérision dans ce roman graphique gros coup de cœur pour les aquarelles

19,00
par (Libraire)
13 novembre 2021

Dans les zones d'ombre de la Françafrique...

🌍 Quand on se plonge dans l'amère histoire de la Françafrique, de nombreuses zones d'ombre persistent. Dès lors, quoi de plus naturel qu'un auteur de polars s'en empare ? C'est ce que Thomas Cantaloube fait depuis 2019, avec talent.
🌍 Dans "Frakas", deuxième roman publié dans la Série Noire de Gallimard, on est de nouveau dans les années 1960 avec Luc Blanchard, son personnage-phare. Ce dernier a renoncé à sa carrière à la Crim' pour embrasser celle de journaliste ; un autre métier d'enquête, s'il en est ! Quand il commence à s'interroger sur les circonstances de la mort d'un indépendantiste camerounais, il met visiblement le nez (ou les pieds) là où il ne faut pas. Le voilà embarqué dans une dangereuse aventure, qui l'emmènera jusqu'au Gabon, en passant par Yaoundé et Ebolowa.
🌍 Il s'agit certes d'une fiction, mais on ne peut s'empêcher de frissonner en découvrant la trop meurtrière mais méconnue Guerre du Cameroun, aggravée par les réticences de la France à quitter ce territoire aux multiples richesses. Au-delà des considérations géopolitiques, le plaisir de lecture est décuplé par les intrigues secondaires, fomentées par un trafiquant de drogue corse et un mercenaire manchot haut en couleurs, personnages qui gravitaient déjà autour de Blanchard dans le premier roman.