Pascale B.

Lucie Rico

P.O.L.

19,00
Conseillé par
18 octobre 2022

Point rouge

Ariane doit braver sa paranoïa pour rejoindre son amie Sandrine afin de témoigner à son mariage.
Partageant la localisation de son amie par GPS durant tout le roman, Ariane occulte la disparition de Sandrine et s’obstine à rester connectée sur le point du GPS, vecteur de leurs souvenirs communs.

L’étrangeté du récit réside en cette surveillance solitaire où l’auteure enferme Ariane, en repli face au monde derrière un écran, faisant succéder réflexions personnelles et vocabulaire du GSP dans une zone boisée et éloignée, cadre hostile sans repère.
Le fameux point rouge laissera-t-il la place au deuil ?...

Roman de société ou thriller contemporain atypique alternant les outils numériques traitant d’une époque où l’on vit à distance sans confrontation réelle.

« Tu ne sais pas comment annoncer à Sandrine que tu les quittes, elle et son point »

16,50
Conseillé par
11 octobre 2022

Campo de Fiori

Gaspar, artiste parisien, fuyant les mondanités et la frénésie, par pour Rome où il s’adonne à sa passion : le jeu d’échecs. Il y rencontre la belle hongroise Marya, redoutable au jeu, venue pour retrouver la trace de parties jouées à Auschwitz par son grand-père, célèbre maître d’échecs mort en déportation, avec son geôlier nazi.
L’astronome et poète Giordano Bruno (16ème siècle), au destin incroyable et tragique, est le fil rouge de cette idylle naissante entre les deux protagonistes.

La légèreté du début du récit fait place aux sombres souvenirs de la guerre, la mémoire déambule avec fluidité à travers dialogues et phrases courtes vers un prologue mystérieux.

Il sera aussi facile, pour le lecteur, de se laisser porter par cette idylle romaine que de l’oublier.

« Au détour de ses phrases, il me semblait que persistait la possibilité du sentiment amoureux, jamais nommé, mais peut-être vif encore »

Conseillé par
8 octobre 2022

L’enfantôme et la « femme tu me crèmes le dos »

Un jour d’été en Corse. Louis, Zabé et leurs deux filles vont connaître un évènement qui va réduire leur famille. 8 ans plus tard, dans un vol NY Ajaccio, l’un d’entre-eux se souvient de cette journée et raconte.

Alors que l’auteur écrit ce roman, sa propre histoire la réclame et elle approche comme jamais ce qu’elle a toujours dissimulé depuis la disparition de sa mère lors de l’été 1976.

Les deux histoires s’entremêlent en deux écritures sans perdre le lecteur, l’entrainant aux côtés d’une maman « montagnes russes » à rencontrer les livres, affronter l’amour malade d’un homme ne supportant pas le reflet d’un autre

46 ans d’écriture en réparation de l’insouciance d’une enfant qui parle de sa mère avec une douleur magnifique, une poésie fluide mêlant habilement fiction et réalité.

« Deux frangines le soir dans leurs lits superposés s’ébouriffent de leurs murmures »
« On avait un père chasseur et il braconne notre mère »

Conseillé par
5 octobre 2022

Tragédie en pleine nature

Romain Poitevain disparaît lors d’une sortie scolaire, retour sur son enfance, son milieu scolaire, son entourage.

Portrait touchant et juste d’un enfant maladroit « qui ne voulait pas sortir du ventre », un enfant « drôlement bizarre », dont la rencontre avec Frédéric influence son destin.

Roman déroutant par sa forme démantelée dans le temps où le lecteur se régale de rencontres riches en particularités et en émotions.

Les conséquences et le mystère de cette absence est addictive grâce à une auteure sensible, éclairée et subtile.

Percutant. Inattendu. A découvrir.

« Ils possédaient l’ombre, le souffle de l’autre »

et autres textes habités

Fayard/Pauvert

22,00
Conseillé par
5 octobre 2022

Musée des ruptures

Quatorze textes en deux parties.
Une première partie pleine de découvertes où Leslie Jamison évoque plusieurs sujets divers et variés, des rencontres humaines atypiques (« 52 Blue », une baleine singulière et solitaire, les citoyens de « Second Life » plateforme virtuelle pour une seconde vie, la photographie en reportage, l’art…).

Seconde partie plus intime où l’auteur revient sur son enfance, les hommes de la famille, puis ses déambulations, ses addictions, ses ruptures amoureuses, la maternité…

Avec bienveillance et philosophie, Leslie Jamison entraîne le lecteur dans une belle exploration des relations humaines mais aussi dans un grand et intéressant voyage agrémenté de photos.