De l'archive au texte, recherches d'histoire génétique
EAN13
9782130494652
ISBN
978-2-13-049465-2
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
Perspectives germaniques
Nombre de pages
240
Dimensions
21,7 x 14,9 x 1,3 cm
Poids
332 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

De l'archive au texte

recherches d'histoire génétique

De

Presses universitaires de France

Perspectives germaniques

Offres

"Tout regard attentif porté sur les grands textes de la tradition culturelle les fait apparaître dans un halo de formulations alternatives, de variantes, qui facilitent aux lecteurs puis aux exégètes la remise en cause du sens, son éclatement. Ces phénomènes culturels se distinguent selon les ancrages nationaux. Non que les représentations française et allemande des textes et de leur genèse soient complètement hétérogènes. Au contraire, les importations, les croisements de méthode jalonnent l'histoire de la relation critique au texte. Mais elles permettent aux deux principaux paradigmes français et allemand de se constituer l'un par l'autre. Tentant de concilier le modèle des idéologues, Fauriel ou Volney, avec la grammmaire comparée à l'allemande, suivant les traces de F. A. Wolf dans les représentations du texte sans auteur, du texte homérique, analysant l'expérience française et basque de Humboldt dans la constitution germanique du rapport entre langue et nation, évaluant l'apport de la tradition chartiste, incarnée par Francisque Michel à la définition d'une ethno-philologie française, sondant les enjeux de quelques grandes questions de la philologie textuelle moderne, de Pascal à Musil, en passant par Hölderlin ou Heine, cet ouvrage s'efforce notamment de cerner la vertu des imbrications franco-allemandes (reconnues ou refoulées) dans la mise en place d'une pensée sur le devenir des textes. Il montre que les systèmes concurrents ne s'épuisent pas dans des techniques de présentation mais font entrer en ligne de compte le conflit des mémoires nationales avec leur taxinomies archivistes peu compatibles, le conflit des conceptions de la langue et des rituels d'appropriation des oeuvres. Il s'agit de confronter, en utilisant au passage les thématisations littéraires de la philologie, du désir de manuscrit, moins des oeuvres que des modes d'approche des textes, d'esquisser une histoire culturelle des phénomènes de genèse."Texte de couverture
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Michel Espagne