Cadastre
EAN13
9782878626582
ISBN
978-2-87862-658-2
Éditeur
Thélème
Date de publication
Collection
LITTERATURE
Dimensions
14 x 12,5 x 0,8 cm
Poids
70 g
Langue
français
Code dewey
841
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible
" Sur un arc de cercle dans les mouvements publics des rivages la flamme est seule et splendide dans son jugement intègre " Ce volume est constitué de la version définitive de Soleil cou coupé et de Corps perdu, réunis sous le titre général de Cadastre.
Aimé Césaire est né en Martinique en 1913. Il obtient une bourse à 11 ans qui lui permet d'entrer au lycée, à Fort-de-France, puis de se rendre à Paris pour entrer en hypokhâgne au lycée Louis-le-Grand, où il recontre Léopold Sédar Senghor avec qui il se lie d'amitié. Il intègre l'École normale supérieure en 1935. Après avoir obtenu l'agrégation de lettres, il retourne en Martinique où il enseigne. Il devient maire de Fort-de-France en 1945, et député de la Martinique. Aimé Césaire est mort en 2008. Encore en 2005, on a pu entendre sa voix s'élever contre le projet de loi visant à enseigner aux élèves les " effets positifs de la colonisation française ". Tout au long de son existence, il a joué un rôle considérable dans la prise de conscience des intellectuels noirs d'Afrique et des Caraïbes, en établissant le concept de " négritude ". Cette idée est née du constat de la perte d'identité des Noirs issus des anciennes colonies françaises, et de la volonté de réinvestir les origines africaines inhérentes à la créolité. Dans cette affirmation, Aimé Césaire intégre une vision humaniste et libératrice, qui sera au fondement de son écriture poétique mais aussi de ces engagements politiques. " Je suis de la race de ceux qu'on opprime. "
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jacques Martial