A l'approche des fêtes de fin d'année, les difficultés d'approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu'à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d'anticiper vos achats et de privilégier des ouvrages en stock (points verts). 

Le souffle du mort, La tragédie de la mort chez les batãmmariba du togo, bénin
EAN13
9782259282628
ISBN
978-2-259-28262-8
Éditeur
Plon
Date de publication
Collection
TERRE HUMAINE
Nombre de pages
724
Dimensions
22,5 x 14,3 x 5,2 cm
Poids
880 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le souffle du mort

La tragédie de la mort chez les batãmmariba du togo, bénin

De

Plon

Terre Humaine

Offres

Un témoignage unique sur le patrimoine de l'immatériel. Un livre essentiel sur la pensée spirituelle de l'un des peuples les plus méconnus d'Afrique. Un livre essentiel sur la pensée spirituelle de l'un des peuples les plus méconnus de l'Afrique noire : les Batãmmariba, au nord du Togo et du Bénin. Peuple fier, aux traditions de guerre et de chasse, il se reconnaît dans l'acte de construire des forteresses disséminées dans des montagnes d'une saisissante beauté. La nuit appartient aux forces de la terre qui s'incarnent dans certains arbres, pierres, sources... avec lesquelles se lient les défunts. Au cours d'un rite de deuil, chacun se met à l'écoute du silence de la nuit, comme le Voyant aux sens en éveil. La mort est conjurée, détournée, afin que le souffle du défunt acquière la force de former un nouvel enfant. C'est à de tels instants que les Batãmmariba puisent leur vitalité. Au cours de huit missions en solitaire au Togo, Dominique Sewane a partagé leur existence quotidienne dans des conditions extrêmes. Elle a eu le privilège d'assister à leurs cérémonies les plus secrètes et d'approcher les "maîtres du savoir". Le lecteur participe à ses doutes, ses appréhensions, mais aussi à la révélation qu'est pour un Occidental une réflexion d'une rare profondeur sur le mystère de la mort, donnant raison à cette pensée du grand philosophe russe Léon Chestov : "Tout ce qui a été créé de meilleur et de plus fort, de plus important et de plus profond dans tous les domaines de la création, prend sa source dans la méditation sur la mort et dans la frayeur qu'elle inspire."
S'identifier pour envoyer des commentaires.