A l'approche des fêtes de fin d'année, les difficultés d'approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu'à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d'anticiper vos achats et de privilégier des ouvrages en stock (points verts). 

Solénoïde, Prix Transfuge du meilleur roman européen 2019
EAN13
9782882505804
ISBN
978-2-88250-580-4
Éditeur
Les Éditions Noir sur Blanc
Date de publication
Collection
Littérature étrangère / Voyage
Nombre de pages
790
Dimensions
23 x 15 x 3,2 cm
Poids
848 g
Langue
français
Langue d'origine
moldave, roumain
Fiches UNIMARC
S'identifier

Solénoïde

Prix Transfuge du meilleur roman européen 2019

De

Les Éditions Noir sur Blanc

Littérature étrangère / Voyage

Offres

Chef-d’œuvre de Mircea Cãrtãrescu, Solénoïde est un roman monumental où résonnent des échos de Borges, Swift et Kafka. Il s’agit du long journal halluciné d’un homme ayant renoncé à devenir écrivain, mais non à percer le mystère de l’existence.

Après avoir grandi dans la banlieue d’une ville communiste – Bucarest, qui est à ses yeux le « musée de la mélancolie et de la ruine de toute chose », mais aussi un organisme vivant, coloré, pulsatile –, il est devenu professeur de roumain dans une école de quartier. Si le métier le rebute, c’est pourtant dans cette école terrifiante qu’il fera trois rencontres capitales : celle d’Irina, dont il tombe amoureux, celle d’un mathématicien qui l’initie aux arcanes les plus singuliers de sa discipline, et celle d’une secte mystique, les piquetistes, qui organise des manifestations contre la mort dans les cimetières de la ville.

À ses yeux, chaque signe, chaque souvenir et chaque rêve est un élément du casse-tête dont la résolution lui fournira un « plan d’évasion », car il ne s’agit que de pouvoir échapper à la « conspiration de la normalité ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

31 octobre 2020

monumental est trop faible

Oui ce roman est monumental. Certes, on ne voit pas où il veut en venir et c'est long et plein de références. Je ne l'ai pas lâché et j'ai du prendre au moins 3 pages de notes, pour reprendre la ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Mircea Cărtărescu