La mort, un passage ?
EAN13
9782204126069
ISBN
978-2-204-12606-9
Éditeur
Cerf
Date de publication
Collection
CERF-PATRIMOINE
Nombre de pages
184
Dimensions
21 x 13 x 1 cm
Poids
238 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Point obscur de la réflexion et de la sensibilité contemporaines, la mort se tient pourtant à l’horizon de chaque existence humaine. Niée ou pas, il faudra bien qu’elle advienne… faudrait-il pour autant attendre le moment dernier pour y réfléchir ?
De ce point de vue, les voies bouddhiste et chrétienne sont riches de toute une tradition réflexive, pratique et spirituelle. La mort n’y est pas taboue, bien au contraire : elle se présente dans toute son austérité ; dans toute sa capacité, aussi, à convoquer ce que chaque tradition porte en elle de plus important. Réfléchir à la mort, c’est ainsi tenter une percée au coeur de chaque existence humaine tout autant que du christianisme et du bouddhisme en soi. Fruit d’un colloque présidé par Dennis Gira, théologien catholique et spécialiste reconnu du bouddhisme, le présent volume déroule son propos de manière pédagogique. Il part de considérations générales sur la mort pour envisager ensuite des aspects doctrinaux, éthiques, spirituels et liturgiques. Rédigé dans une langue volontairement accessible au grand public par des auteurs qui sont à la fois des érudits et des pratiquants, il propose un chemin de dialogue exigeant mais nécessaire.
Se répondant l’un à l’autre, plusieurs textes nous plongent sans faux-semblant dans des questions difficiles : sans réduire la singularité de chaque voie, il s’agit de questionner la place de la mort dans le bouddhisme et dans le christianisme puis, de l’une à l’autre tradition, d’oser quelques interpellations réciproques. Une occasion de découvrir que les convergences s’avèrent aussi précieuses que les différences.
Dans une société postmoderne pour qui la technique ou le divertissement tiennent souvent lieu de non-réponse à la grande question de la finitude humaine et de la mort, parions qu’il vaut le coup de poser à nouveau cette question essentielle : la mort est-elle un passage ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.