Conseils de lecture

21,00
Conseillé par (Libraire)
8 octobre 2021

Gourmandises iraniennes en terres d'Irlande

Irlande des années 1980, en compagnie de Marjan, Bahar et Layla. Ces trois sœurs qui ont quitté l’Iran quelques années plus tôt pour des raisons évidemment politiques.
Plongez dans les épices, le thé, la soupe de lentilles rouges et l’abgoosht : bienvenue au Babylon Café ! Dans cet antre perse et cosy, Marjan a établi son royaume : sa cuisine.
Spectateurs confortablement installés au cœur de ce petit microcosme qui fleure bon le safran, nous suivons les amours naissants et tourmentés de la benjamine, les déboires et les succès théâtraux du père Mahoney et de Fiona Athey, et bien sûr la fronde du village à l'encontre de ce restaurant si peu gaélique... qui peut heureusement compter sur quelques soutiens indéfectibles !
🍛 Les chroniques du petit village de Ballinacroagh s'imprègnent désormais de parfums subtils et revigorants qui raniment les espoirs et les rêves de jeunesse des habitants. Mais c'est aussi le passé trouble et violent des trois sœurs qu'ils exhalent.
🍲 Gourmand, La Soupe à la Grenade l'est très littéralement car chaque fin de chapitre nous livre une recette traditionnelle iranienne dont le simple descriptif met au défi nos estomacs de ne pas gargouiller de plaisir !
🧆 Voici une lecture lumineuse, réconfortante, foisonnante et généreuse, un véritable tourbillon de saveurs qui nous rappelle pourtant que la vie n'est pas toujours aussi douce qu’une oreille d’éléphant. Et cet arôme doux-amer fait tout le sel de ce roman.
A dévorer au plus vite... et après votre repas de préférence !
☕️☕️☕️


Conseillé par (Libraire)
1 octobre 2021

Du grand art !

"Bel abîme" est un texte très court, 100 pages à peine, d'une densité digne des meilleurs expressos. La parole est donnée à un jeune ado en manque d'affection, souffre-douleur de tous ceux qui croisent sa route. Tous, sauf Bella, qui a su lui prodiguer tout l'amour du monde – jusqu'au jour du drame. On écoute ce narrateur désespéré s'adresser tour à tour, avec une rage sans retenue, aux policiers, juges et psychiatres qui l'interrogent sur les actes violents dont il a été l'auteur. Impossible d'en dire plus, tant le récit resserré et mené tambour battant ne permet aucun divulgâchage.
🐶 Ajoutons tout de même qu'encore une fois, Yamen Manai excelle à l'art du récit à double fond : le lecteur peut gober ce "Bel abîme" d'une bouchée, porté par l'impatience de découvrir ce qui s'est réellement passé. Mais il peut également le relire plus posément, pour y dénicher les réflexions et critiques à peine dissimulées sur le pouvoir et la religion. Du grand art !


Conseillé par (Libraire)
29 septembre 2021

une lecture baroudeuse et magique qui continuera longtemps à vous ensorceler !

🐟 La Pêche au petit brochet nous emmène loin loin loin, tout au Nord, en #Laponie finlandaise. Oubliez toutes les images que vous auriez en tête : cette contrée ne ressemble en rien à celle du Père Noël ! Dans ces terres humides qui regorgent de moustiques à la fonte des neiges, peuplées de créatures fantasmatiques et franchement enquiquinantes, Elina revient en pèlerinage trois jours au mois de juin. Tous les ans. Trois jours durant lesquels elle a pour mission de pêcher le seul et unique brochet de l'Étang du Pieu... sinon une terrible malédiction s'abattra sur elle. Seulement voilà, cette année là, rien ne se passera comme prévu...
🐟 Il y a quelque chose de Cervantes dans cette aventure rocambolesque. Quelque chose de mordant, de rafraîchissant, de truculent... Et d'extrêmement intelligent ! Juhani Karila explose le cadre du conte à la sauce contemporaine et dépoussière le folklore scandinave. Dépassez la façade fantasque et réjouissante qui fait l'intrigue, observez ce que l' auteur nous dit du monde, de l'art, de l' écologie, du couple, de notre goût certain pour la culpabilité et l'auto-apitoiement.
🐟 Une lecture qui donnera un grand coup de boost à votre imagination. À engloutir avec frénésie, sans modération !
🐟🐟🐟


20,00
Conseillé par (Libraire)
17 septembre 2021

Un récit profond, dans les méandres de l'Histoire

Envies d'évasion ? Fuyez en canoë ! Eddy Harris l'avait fait dans les années 1980, il a recommencé trente ans après. Pour refaire le même trajet, tout de même peu banal : descendre le Mississippi de sa source jusqu'à son delta. Tout juste trentenaire dans "Mississippi solo", il s'interrogeait sur son avenir professionnel, pestait sur le manque de confort et fanfaronnait un peu (juste assez pour rester immanquablement sympathique) lors des passages d'écluse réussis. Cette fois, son "Mississippi dans la peau" pose des questions plus graves, plus existentielles. Est-ce parce qu'on a déjà accompli un exploit qu'on est capable de relever de nouveau le défi ? Quel rôle joue le hasard dans nos destinées ? Et surtout, la grande question qui préoccupe Eddy Harris : qu'est-ce que l'identité américaine, exactement ? Moins d'anecdotes au fil de l'eau, plus de réflexion en profondeur, jusque dans les méandres de l'Histoire des peuples opprimés en terres étatsuniennes. C'est très juste et très agréable à lire !


Buchet-Chastel

20,00
Conseillé par (Libraire)
10 septembre 2021

Une famille et ses mots

"L'histoire d'une famille ressemble plus à une carte topographique qu'à un roman, et une biographie est la somme de toutes les ères géologiques que nous avons traversées."
🗣 Est-ce à dire que l'histoire de cette famille d'immigrés explose le cadre linéaire ? Que L’Étrangère se révèle, sinueuse, dans les zones grisées des reliefs et des creux ? Trois fois oui. Et pourtant cette géographie de l'intime semble être calculée sur l'échelle du langage.
🗣 L’Étrangère, c'est le récit de vie d'une femme née de parents sourds, ballottée entre le Brooklyn des années 80 et l'Italie rurale de la Basilicate. Étrangère à la langue de ses parents qui lui interdisent celle des signes, étrangère à leurs terres italiennes sur lesquelles la famille se ré-installe, étrangère à leur amour pas banal et volontiers toxique, à leur bruyante façon d'être au monde, Durastanti grandit en cherchant quelle sera sa voix.
🗣 Une construction - un souffle - romanesque ancre ce récit de vie qui se fait (en)quête et joyeux puzzle. Dans cette réflexion sur le langage aux personnages hauts en couleurs, Durastanti jamais ne se départit de son humour. Devenue autrice et traductrice, c'est avec panache que la petite fille qui entendait manie aujourd'hui les mots. Une lecture inclassable... et transcendantale !