Nos coups de cœur

Récit
Samouraïs dans la brousse, Guillaume Jan (éditions Paulsen, 2018)
Sous l’incroyable plume de Guillaume Jan, la brousse congolaise surgit soudain dans votre salon : la végétation devient exubérante, les insectes se mettent à bourdonner à vos oreilles, et vous voilà embarqué-e aux côtés de l’écrivain-voyageur, sur les traces de Takayoshi Kano. Destinée fascinante que celle de ce chercheur japonais ! Il a passé une grande partie de sa vie à observer les bonobos, convaincu que leur comportement nous en apprendrait beaucoup sur le nôtre. C’est ce que nous raconte Guillaume Jan. Mais pas seulement. On apprend une foule d’anecdotes sur l’ex-Zaïre, sur les primates et leur évolution… Et l’auteur nous livre aussi son propre voyage – pluies diluviennes, bateau douteux, administrations en lambeaux, sans oublier les émerveillements parfois mêlés de fatigue. Le tout, dans un texte à l’image de la brousse : éblouissant, foisonnant, étourdissant. Et surtout, passionnant !

Roman
La Transparence du temps, Leonardo Padura, traduit de l’espagnol (Cuba) par Elena Zayas (éditions Métailié, 2019)
Ex-flic bougon, libraire indigent, nostalgique indécrottable et scribouillard à ses heures, on est toujours ravi de recevoir des nouvelles de Mario Conde. Inventé en 1991 par l’écrivain cubain Leonardo Padura, ce personnage vieillit. Dans ce nouveau roman, il parcoure pourtant sa Havane d’un pas encore vaillant, à la recherche d’une statue miraculeuse : une Vierge noire pour le moins mystérieuse. Cette nouvelle enquête est l’occasion d’une plongée dans le monde frauduleux du marché de l’art et d’une description terriblement contemporaine de l’île aux mille inégalités. Conde déclinant n’a rien perdu de sa superbe : entouré d’une clique fidèle et de Basura II, son molosse dévoreur de hamburgers, il déjoue les faux-semblants et disserte sur la vie et l’inexorable passage du temps. On sourit, on compatit, on voyage – et peut-être même qu’on mûrit, nous aussi.

Beau-livre
Oiseaux entre garrigues et Méditerranée, Christian Philipp (Les Écologistes de l’Euzière, 2018)
On n’ose imaginer le nombre d’heures que Christian Philip a passées pour photographier 58 espèces d’oiseaux de notre région. Pour parvenir à capter un pouillot véloce en pleine chasse au moucheron, le décollage aquatique d’une foulque macroule ou un héron cendré en train de transporter une brindille presque aussi longue que lui – il faut avoir une patience d’ange ou d’amoureux. Au plaisir d’admirer des images remarquablement composées s’ajoute le régal d’apprendre une foule de détails au sujet des habitudes de ces oiseaux. Et quel ébahissement, de constater que ces petites (et grandes) merveilles à plumes peuvent s’observer tout près de chez nous !

Jeunesse
La Toute Petite Olga, textes d’Olivia Godat, illustrations de Raphaëlle Barbanègre (La Martinière Jeunesse, 2018)
La toute petite Olga vit dans une datcha à l’orée de la forêt, avec ses quatre sœurs. Ensemble, à l’abri du monde, elles chantent, dansent, rigolent et se régalent de confitures. Seulement voilà, la toute petite Olga rêverait de découvrir la ville. Nullement dissuadée par les craintes de ses aînées, elle disparaît par une nuit d’hiver goûter aux plaisirs fous de la grande cité. Escarpins dorés, folles virées (au Raspoutine Club !), gourmandises insensées, Olga va tout tester… avant de rentrer chez ses sœurs adorées. Une belle histoire très chouettement illustrée, sur le plaisir de grandir et de se faire confiance.
à partir de 4 ans

Rencontre autour de la Colombie

Vendredi 22 février, 19h30
à la librairie

L’agence de voyages Culture Contact, spécialisée dans les voyages équitables en Amérique du Sud, propose une rencontre avec son guide colombien francophone, Rony Monsalve. Il sera ravi de présenter son pays en général et sa ville natale en particulier, Carthagène.

La soirée sera aussi l’occasion de découvrir le travail photographique de Jan-Cornel Eder, avec une présentation de son ouvrage Mi Balcón en Colombia (éditions L’échappée Belle, 2017). En présence de Yuri Eljach-Uribe, traducteur colombien et complice de Jan-Cornel Eder.

Gratuit, sur réservation
par mail (librairiegeosphere@gmail.com)
ou par téléphone (04 99 06 86 29).

Un café à Beyrouth

Rencontre avec Nathalie Duplan et Valérie Raulin
le vendredi 8 février à 19h30

Depuis qu’elles travaillent ensemble, les deux journalistes établissent leurs quartiers à Beyrouth, d’où elles sillonnent le Proche-Orient pour leurs reportages.

Beyrouth, une capitale méconnue, si ce n’est malaimée.
Beyrouth, où l’on croise une foule cosmopolite.
Beyrouth, qu’elles ont appris à connaître sur le bout des doigts… et à aimer.

C’est de cette fascination qu’est né Un café à Beyrouth, leur ouvrage paru aux éditions Magellan & Cie, récit de voyage autant que guide culturel. Et c’est leur amour pour cette ville qu’elles se proposent de partager le temps d’une soirée à La Géosphère !

Gratuit, sur réservation
par mail (librairiegeosphere@gmail.com)
ou par téléphone (04 99 06 86 29)

Une enfance en Haïti

Rencontre avec l’auteure
Maïde Maurice
le vendredi 25 janvier à 19h30

Nina. Une enfance en Haïti (éditions Les Raisins verts, 2018) raconte l’histoire d’une petite Haïtienne heureuse qui apprend brutalement qu’elle doit partir à l’étranger retrouver sa mère naturelle. Dans cet émouvant récit autobiographique, Maïde Maurice raconte les trois derniers jours passés à Port-au-Prince avant le grand saut vers l’inconnu…

Gratuit, sur réservation par mail (librairiegeosphere@gmail.com)
ou par téléphone (04 99 06 86 29)

Nuit de la lecture

Samedi 19 janvier
19h30 · 20h30 · 21h30

La Chouette Compagnie des Livres présentera une lecture enjouée de textes de chansons, poèmes et extraits littéraires, pour nous embarquer !

Au programme :
voyage et découverte de grandes villes.

Trois temps de lectures,
trois pauses autour d’un thé chaud.

Entrée libre et gratuite !

Destination Arctique

Rencontre avec Muriel Brot
le vendredi 11 janvier à 19h30

Historienne, Muriel Brot a étudié l’évolution du regard que les explorateurs européens ont porté sur le paysage polaire, de 1550 à 1850.
Les textes présentés dans son anthologie, Destination Arctiqueditions Hermann, 2015), permettent de suivre et de comprendre la lente mutation des perceptions et des représentations de l’Arctique, le passage de l’effroi au ravissement.
 
Rencontre gratuite,
sur réservation par mail ou par téléphone

Les coups de cœur de vos libraires

Ce document a été créé et certifié chez IGS-CP, Charente (16)

Album jeunesse
Banquise blues
, Jory John et Lane Smith, traduction Emmanuel Gros (Gallimard Jeunesse, 2017)

Un coup de cœur ? Oui et oui ! Même si ce petit pingouin serait plutôt adepte du coup de gueule : le réveil est trop tôt, les copains font trop de bruit, l’eau est trop froide, la banquise trop blanche, les passants trop bizarres, et surtout tout le monde s’en fiche de nos problèmes !! Heureusement, quand on broie du noir, on croise souvent la route d’un sage morse pour nous faire relativiser ! Un album hilarant, pour les petits et grands caliméros, de la banquise, de Montpellier et d’ailleurs.
À partir de 4 ans

Récit
Là où se mêlent les eaux. Des Balkans au Caucase, dans l’Europe des confins, Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin (La Découverte, 2018)
Avis aux amateurs de voile, de géopolitique, d’Histoire et de voyages ! Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin, journalistes, ont entrepris un voyage surprenant : dans un voilier cabotant sur la côte Sud de l’Europe, ils sont allés à la rencontre de gens et territoires un peu oubliés et pourtant fortement marqués par l’Histoire. Leur récit, fascinant, mêle anecdotes de voyage et rappels historiques, en nous embarquant de l’Italie à la Crimée. Passionnant !

Polar
Rendez-vous avec le crime, Julia Chapman (Robert Laffont, 2018)
Vous n’aimez pas le thé corsé du nord de l’Angleterre ? Qu’à cela ne tienne ! On boit aussi pas mal de bière dans ce savoureux polar. De quoi requinquer les habitants de la petite ville de Bruncliffe, secoués par une série de morts suspectes frappant les clients d’une agence matrimoniale… Humour, ragots et émotions sont au rendez-vous, pour une intrigue prenante à lire au coin du feu ou blotti-e sous la couette.

Roman
Je suis seul, Beyrouk (Elyzad, 2018)
Il est seul, et jamais son nom ne sera donné. Il, c’est le narrateur, caché de tous dans une ville tout juste tombée aux mains des terroristes. Il est seul, confiné, et sa vie défile : ses origines modestes et nomades ; son illustre ancêtre qui conduisit son peuple à sa perte ; l’amour pour celle qu’il a trahie hier, qui le trahira peut-être aujourd’hui ; l’appel infini du désert et sa carrière de journaliste, d’homme politique. Beyrouk, auteur mauritanien, signe un texte saisissant et audacieux. Sa langue est un poème rythmé que l’on s’imagine écouter dans les velours d’un théâtre ou résonner, cri désespéré, dans le vent du désert.

 

La Poésie vagabonde revient à La Géosphère !

Au printemps, Juliette Mouquet nous présentait son ouvrage fraîchement paru aux éditions du Tourneciel : La Poésie vagabonde, dont les textes et les photos racontent son périple littéraire et humaniste de plus de trois ans sur les routes du monde.

Elle revient cet hiver, pour nous (en)chanter !

Vendredi 14 décembre, 19h30
Lecture concert à la librairie
(gratuit, sur réservation par mail ou par téléphone)

Samedi 15 décembre, 19h30
Atelier d’écriture autour du Vietnam à la librairie
(15 €, sur inscription par mail ou par téléphone)

Venez nombreux : ce sont
les derniers rendez-vous de 2018
à La Géosphère !