Les veilleuses

Solenn Bardet

Robert Laffont

  • par (Libraire)
    25 mars 2022

    Pour la défense de la culture himba

    🇳🇦 Nous connaissions de longue date le travail de Solenn Bardet, géographe française qui, à la suite des heureux hasards de ses voyages, a vécu quatre années au sein d'une famille himba, peuple semi-nomade du Kaokoland, au Nord-Ouest de la Namibie. Remarquable passeuse entre les cultures, Solenn Bardet avait témoigné de son immersion dans sa famille adoptive, tant dans son récit "Pieds nus sur la terre rouge" que dans "Rouge Himba", une BD documentaire réalisée avec le non moins remarquable illustrateur-voyageur Simon Hureau. Alors forcément, le premier roman de cette ethnographe d'exception ne pouvait que piquer notre curiosité !
    🇳🇦 "Les Veilleuses" donne la parole à Tulipamwe, jeune femme tiraillée entre un père français et une mère himba. À travers l'histoire que l'autrice lui imagine, on se retrouve plongé·e·s dans un monde où les huttes circulaires suffisent à s'abriter et vivre, où les femmes s'enduisent le corps de terre rouge, où jamais ne s'éteint le feu sacré, lien permanent entre les vivants et les morts. Un monde, aussi, qui subit les pressions de la vie occidentalisée et de la course au profit, et qui peine à conserver non seulement son mode de vie, mais aussi son espace de vie. Tulipamwe, ainsi, s'engage dans une lutte pour préserver sa culture ancestrale et empêcher la construction d'un barrage qui viendrait inonder la vallée dans laquelle elle a grandi.
    🇳🇦 Entrée dans le monde adulte, combat de David contre Goliath, poids d'une Histoire sombre et douloureuse, choc culturel entre l'Afrique et l'Europe, puissance des femmes quand elles unissent leurs forces... Ce roman foisonne de tout cela, avec le ton juste de celle qui sait de quoi elle parle. Un livre passionnant !