Danser

Astrid Éliard

Folio

  • 6 octobre 2017

    danse

    Ils ne rêvent que de cela, les trois petits rats tout juste entrés à l’École de Danse de l’Opéra de Paris : Chine, Delphine et Sébastien. Ils ont la danse dans le corps, malgré les exercices sans fin et les muscles qui crient grâce. Tous les trois sont issus de milieux socioculturels et de régions différentes, mais tous ont réussi à intégrer cette prestigieuse école qui forme aussi des élèves étrangers. Petit à petit se noue une amitié sans rivalité autour de Delphine qui sait si bien nouer des contacts, Chine étant plus discret et Sébastien le trublion de la bande. J’ai aimé suivre ces trois enf-adolescents lors de leur première année : leurs questionnements sur leur passion de la danse, mais aussi les amitiés perdues avec ceux restés chez eux ; la découverte du corps de l’autre, leurs premiers émois et leurs premières amours. Des adolescents attachants malgré la pression sur leurs épaules.

    L’image que je retiendrai : Celle des parents des trois enfants qui ne comprennent pas cette passion frénétique et cette envie incessante de danser.

    http://alexmotamots.fr/danser-astrid-eliard/