Nos coups de ❤ pour Noël !

Roman – Voyage imaginaire
La Passe-Miroir. Tome 4 : La Tempête des échos, Christelle Dabos (19,90 €, Gallimard Jeunesse, 2019)

La talentueuse Christelle Dabos revient pour clôturer la saga de sa maladroite et courageuse Passe-Miroir…
⭐ Le monde est sens dessus dessous, les Arches, ces îlots en apesanteur où règnent les esprits de famille, sont en train de s’effondrer. La frêle Ophélie et son bourru de mari Thorn se lancent dans une course contre la montre pour déjouer les énigmes du temps, les brèches de la mémoire et surtout arrêter l’Autre, cet insaisissable responsable…
⭐ Il est des succès fulgurants qui s’imposent comme des évidences : La Passe-Miroir en fait partie. Dépassant largement le public adolescent auquel la saga était destinée, il est effectivement difficile de résister à l’enchantement de cette jeune écriture.
⭐ Arpenter l’univers foisonnant, fourmillant, de Dabos, en compagnie de son héroïne est un délice qui n’a rien de régressif. Inspirés de l’Inde, de la Réunion, de l’antique Babylone et de ses jardins suspendus ; le Pôle, Babel, Anima et Arc-en-Terre regorgent de références précises et dévoilent plusieurs niveaux de lecture. On apprécie également la psychologie des personnages, jamais manichéenne ni genrée. On plonge avec délice dans ce gros pavé rose, et nous voilà happés, emportés, quelques centaines de pages plus tard… comme par magie !

Polar – États-Unis
Le Dernier Baiser, James Crumley, traduit de l’anglais par Jacques Mailhos (9,90 €, Gallmeister, 2019)
Voici un classique du polar américain, injustement méconnu. Car James Crumley, à défaut d’avoir été prolixe, fut un écrivain majeur du XXe siècle et on ne peut que remercier les éditions Gallmeister pour ce gros travail de traduction, et cette sublime redécouverte.
On entre dans Le Dernier Baiser comme dans l’un de ces rades chers à l’auteur – du moins, à ses personnages. Y flotte un parfum de cynisme et d’enfer, on y respire les volutes d’ether et de fumée se mêlant à celles, non moins obsédantes, de la médiocrité et de l’absurdité humaines.
Lancé sur la piste d’un écrivain en cavale, le détective C.W. Sughrue écume les bars avant de le retrouver, passablement aviné, un bulldog alcoolique à ses pieds. La folle équipe est ainsi montée. S’ensuivra un périple rocambolesque, ce trio de choc se mettant à la recherche d’une sulfureuse jeune fille disparue, une décennie auparavant.
Le Dernier Baiser déborde de tendresse envers ses personnages cabossés : on s’attache au verbe licencieux de ce privé désabusé, à la verve éthylique de cet écrivain trop aimé, à la générosité gironde de cette barmaid à la gâchette facile. Et le style, dans tout ça ? C’est de la littérature à l’état brut, une prose rythmée, précise, tout à la fois caustique et poétique, grinçante et mélodieuse.

Album jeunesse – Voyage au long cours
Le Grand Voyage d’Annabelle, un conte musical avec CD dès 4 ans, écrit par Vincent Tirilly, illustré par Odile Hervois, musiques de Simon Mimoun et Franck Marty (23 €, éditions des Braques, 2018)
La plupart sont parties depuis un moment, mais si tout va bien, elles reviendront au printemps prochain… Qui donc ? Les hirondelles, bien sûr ! Alors si, comme nous, vous les regrettez un peu, jetez-vous sur Le Grand Voyage d’Annabelle ! Avec des illustrations pleines d’humour et d’expressivité, cet album met en scène une petite hirondelle qui, au moment de s’envoler pour sa première migration, se casse une aile. Mais plutôt que de renoncer à son « grand voyage » pour le Sénégal, elle décide de partir par voie de terre. Ce ne sera pas sans l’aide de divers animaux rencontrés sur son chemin ! Cette épopée rocambolesque, pleine de tendresse, valorise le courage, l’entraide et la confiance en soi. Vos enfants adoreront* les personnages au caractère bien trempé, mais surtout, surtout, les chansons du CD. Pas moins de dix chansons rythment l’histoire, et c’est du pur bonheur : foisonnant de jeux de mots, elles sont portées par des musiques formidablement riches et interprétées par une sacrée brochette de chanteurs (Olivia Ruiz, Didier Wampas, Alexis HK, Carmen Maria Vega, Simon Mimoun ou encore Magyd Cherfi – pour n’en citer que quelques-uns). Pour vos longs après-midis d’hiver ou vos prochains interminables trajets en voiture, une chose est sûre : il vous FAUT Le Grand Voyage d’Annabelle ! 😉
* Parole de filles de libraire qui connaissent désormais toutes les chansons par cœur… et continuent de les réclamer quotidiennement !

Sans oublier les couvertures de livres en tissu cousues main par la créatrice lyonnaise Savalise (photo ci-dessous), les parapluies-planisphères, les globes, les jeux, les puzzles…

🎅 Joyeux Noël ! 🎅

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s